Zika ou le virus mondialisé : Les débuts

Alors qu’on entend peu ou plus du tout parler de Zika, il faut savoir que le virus affecte toujours la vie de milliers de personnes. Dans cet article, je vais revenir sur l’historique, et je vais également fournir quelques clefs de compréhensions.

Tout en menant des études sur l’isolement du virus de la fièvre jaune chez les singes rhésus et les moustiques et son inoculation chez des singes rhésus captifs et des souris, des chercheurs du virus Research Institute à Entebbe, en Ouganda ont découvert un virus inconnu (Dick, Kitchen, & Haddow, 1952). Ce virus, est ainsi appelé le virus Zika  car il a été découvert dans la forêt de Zika en Ouganda, où il a d’abord été isolé pour la première fois (1947), il y a 60ans.

160202092019-07-zika-forest-large-169
La forêt Zika en Ouganda

La souche découverte en 1947, était très différente de la fièvre jaune, car sa pathogénicité et ses propriétés différaient (Dick et al., 1952).

Cependant, ils ont confirmé sa transmission naturelle de plusieurs espèces de moustiques à des Grands singes, semblable au virus qui cause la fièvre jaune. La première publication de Zika détectée chez l’homme a été publiée seulement deux ans après sa découverte, où il a été isolé d’un individu. Les anticorps contre ce virus ont été détectés chez deux autres patients, au cours d’une épidémie de jaunisse dans le Nigeria oriental (MacNamara, 1954).

Les personnes infectées étaient deux adultes africains (30 et 24 ans) et une africaine de 10 ans. Ils ont tous survécut à l’infection. Cependant dû à un manque de donnés il n’y a pas d’antécédents d’examens cliniques ou de suivi cela rend donc le suivi de la maladie très compliqué. Les années suivantes les autorités locales ont accordé une faible importance au virus en raison des cas sporadiques détectés, et également en l’absence de conséquences graves chez les individus infectés, en dépit des résultats expérimentaux et des volontaires.

Les premiers cas hors Afrique ont été détectés sur l’Ile de Java en Indonésie, 7 personnes ont infecté par le virus Zika entre 1977 et 1978.

Le virus arrive ensuite sur l’île de Yap (Océanie) en 2007, les autorités ont signalé 49 cas confirmés et 59 cas probables et ils ont estimé que 73% des résidents de Yap de trois ans ou plus avaient été récemment infecté par le virus (Duffy et al., 2009). De plus les scientifiques ont déclaré que  » les cliniciens et les responsables doivent être conscient du risque d’une nouvelle expansion de la transmission du virus Zika « , même si aucun décès n’a été signalé.

Il est également intéressant, de constater  que les risques de transport d’agents pathogènes exotiques avaient été constatés, en raison du taux de mobilité élevé des habitants des îles du Pacifique.
Les scientifiques suggéraient en 2007 la nécessité d’une surveillance clinique, notamment dans les déplacements des personnes. Mais cela n’a pas été entendu par les autorités locales.

En octobre 2013, Zika fait une percée en Polynésie française, 19 000 cas sont soupçonnés (Cao-Lormeau et al., 2014), mais le chiffre a augmenté jusqu’à 30 000 en mars 2014 (Derraik & Slaney, 2015). Des premiers cas, de maladies neurologiques graves ont été détecté (Oehler et al., 2014).

Comme on pouvait s’y attendre et en raison des déplacements fréquents des habitants, il y a eu des autres cas de Zika en Océanie comme en Nouvelle-Calédonie, les îles Cook, l’île de Pâques, le Vanuatu et les îles Salomon.

zika-virus-world-map
Les différentes étapes de la propagation du virus Zika, 1) Uganda 1947, 2)Nigeria 1960, 3)Inde, Pakistan, Indonésie 1960, 4)Micronésie 2007, 5) Polynésie française 2013, 6) Brésil, 2014, 7)Europe, Etats Unis ? : Source

Peu de temps après l’épidémie en Polynésie française, plusieurs cas (24) ont été confirmé au Brésil (Bahia) en 2015. Dès lors la communauté internationale a commencé à prendre la menace du virus très au sérieux. Notamment car le vecteur Aedes aegypti (un moustique) est présent sur l’ensemble du continent américain (à part au Canada et au Chili). En février 2016, l’OMS déclarait Zika comme une urgence de portée international. En décembre 2016, Zika était présent dans toute l’Amérique, sauf au Chili, Uruguay et Canada, et le virus avait déjà infecté 1.3 millions de personnes et 3 500 cas de microcéphalies signalées entre octobre 2015 et janvier 2016.

1920px-global_aedes_aegypti_distribution_28e0834729
Aire de distribution d’Aedes aegypti, source

Le développement du vaccin Zika a été priorisé par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), et plus de 18 institutions actives y travaillent, voir ici. Trois vaccins candidats sont entrés dans les essais de phase I, selon l’OMS . Il semble donc que la recherche en vue du développement d’un vaccin Zika évolue dans la bonne direction, financée principalement par des organisations internationales et des partenaires de l’OMS.

Néanmoins, Zika n’a plus été déclarée une urgence de santé publique de portée internationale, bien qu’elle soit encore considérée comme un défi durable pour la santé publique (Organisation mondiale de la santé, 2016), ce qui compromet l’avenir du développement des vaccins. Laissant ainsi les pays d’Amérique du Sud avec moins d’aides, pourtant le virus est loin d’avoir disparu. Par exemple, le vaccin Ebola, attendu vers la fin de 2015, est toujours testé dans les essais, en raison du manque de financement résultant de la réduction du besoin de vaccin et de l’oubli global et rapide de la maladie (Kieny, 2016).

290px-aedes_aegypti
Aedes aegypti

Dans les articles suivants nous verrons, comment le virus Zika affecte les humains et les conséquences (microcéphalie), puis nous parlerons également de la différence de point de vue entre les personnes vivantes affectées par Zika et la communauté international.

Publicités

Une réflexion sur “Zika ou le virus mondialisé : Les débuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s