Zika un virus mondialisé : Propagation et conséquences.

Pourquoi Zika a-t-il pu se répandre sur quasiment l’ensemble des continents en si peu de temps ? En quoi Zika est il différent des autres virus?

Le Zika est transmis aux humains par un vecteur, qui est le moustique. Depuis la première découverte de Zika en Afrique, le virus a été isolé de plusieurs espèces de moustiques du genre Aedes, et il était déjà supposé que les singes contractaient le virus par piqûres de moustiques (Dick et al., 1952), comme d’autres maladies virales comme la fièvre jaune et la dengue. En Afrique, Zika a été détectée chez quelques espèces de singes (Vorou, 2016), ce qui a permis de proposer un cycle de transmission sylvestre impliquant des primates non humains et des espèces de moustiques Aedes (Petersen, Jamieson, Powers & Honein, 2016). Contrairement au cycle de transmission en Afrique, ou dans d’autres régions du monde, on a proposé un cycle de transmission urbain-suburbain impliquant la transmission homme-moustique-humain Zika (Petersen et al., 2016). En outre, en suivant et en étudiant les percées des maladies tropicales, nous avons appris que plusieurs espèces d’Aedes peuvent transporter des virus qui causent la dengue, le chikungunya, le Zika, etc.

Les deux espèces candidates pour transmettre Zika aux humains sont Aedes aegypti et Aedes albopictus; Elles sont toutes deux largement répandues dans les régions tropicales et subtropicales du monde (Lessler et al., 2016) et se nourrissent pendant la journée (Petersen et al., 2016). Cependant, on sait actuellement que A. aegypti est une espèce de moustique hautement domestiquée qui co-habite avec les humains, alors que A. albopictus est moins intéressé à se nourrir d’humains, or on sait que le comportement des moustiques a une grande influence sur la transmission des maladies.

290px-aedes_aegypti
Aedes aegypti
1920px-global_aedes_aegypti_distribution_28e0834729
Aire de répartition de Aedes aegypti, source 
aedes_aegypti_cdc-gathany
Aedes albopictus (ou moustique tigre)
global_aedes_albopictus_distribution_2015
Aire de répartition de Aedes albopictus (ou moustique tigre), source

Une des caractéristiques qui rend Zika unique par rapport à tous les autres virus tropicaux transmis par le moustique même est sa transmission ne nécessitant pas l’action d’un moustique, car dans certains cas le virus a pu être transmis par voie sexuelle en Océanie et en Amérique.

De plus lors de la crise de  2013 en Polynésie française, il y a eu deux cas confirmés de transmission périnatale du Zika, probablement par le placenta ou pendant l’accouchement ont été noté par Besnard, Lastère, Teissier, Cao Lormeau, & Musso, 2014. Mais il y avait un manque de données sur l’impact de l’infection sur les femmes enceintes et leurs fœtus et aucune anomalie congénitale n’avaient été détectés dans ces deux cas signalés.

Comme pour d’autres maladies tropicales, comme la dengue non hémorragique et le chikungunya, certains des symptômes les plus courants (c’est-à-dire plus de 50% des patients symptomatiques) chez les personnes infectées par le Zika développent des éruptions maculopapulaire, de la fièvre, de l’arthrite et une conjonctivite (Duffy et al. Al., 2009; Lessler et al., 2016; Petersen et al., 2016). Et environ 80% des individus infectés sont asymptomatique (aucun symptome) (Lessler et al., 2016). Une autre caractéristique qui rend Zika différente des autres maladies tropicales son ses conséquences à long terme.

Au cours de l’épidémie en Océanie, il y avait également un nombre accru de personnes souffrant de troubles neurologiques, mais ce n’est que récemment que les chercheurs ont pu fournir des preuves suffisantes de l’infection Zika causant le syndrome de Guillain-Barré. Une maladie auto-immune qui cause une paralysie aiguë ou subaiguë (Cao-Lormeau et al., 2016).

Néanmoins, la caractéristique qui rend Zika unique parmi les autres maladies tropicales est son action sur le foetus.
L’infection maternelle, principalement la microcéphalie fœtale, mais aussi d’autres anomalies.

microcephaly-comparison-500px
Illustration d’un bébé atteint de microcéphalie (gauche) et d’un bébé sain (droite), source

La microcéphalie peut être décrite comme étant des fœtus ayant une petite taille de tête pour l’âge gestationnel et le sexe. En raison de la croissance anormale du cerveau (Petersen et al., 2016). Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) la définifissent comme une circonférence occipito-frontale inférieure au troisième percentile pour l’âge gestationnel et le sexe (Fleming-Dutra et al., 2016), qui peuvent être détectés pendant la période gestationnelle ou après l’accouchement. Le développement arrêté du cerveau varie de modéré à sévère, et les problèmes neurologiques que le nourrisson aura dépendra de la sévérité de la microcéphalie (Petersen et al., 2016). Toutefois, étant donné que la recherche sur les conséquences exactes de la microcéphalie due à l’infection par Zika a commencé seulement récemment, il est encore trop tôt pour définir les fonctions neurologiques qui seront affectées à long terme. Les facteurs qui se traduisent par des degrés différents de microcéphalie demeurent partiellement inconnus.
La relation entre la microcéphalie fœtale et l’infection à Zika n’a été que récemment confirmée par des études épidémiologiques au Brésil (Rasmussen, Jamieson, Honein, & Petersen, 2016) et plus tard démontré dans des expériences de souris (Cugola et al., 2016). Même si en mai 2016 plus de 7 000 cas de microcéphalie ont été suspectés depuis l’émergence du Zika au Brésil (Lessler et al., 2016).

rtr_zika_infant_microcephaly_jc_160413_16x9_992
Nourrisson infecté probablement par Zika, ABC News

Pourquoi alors a-t-il fallu si longtemps pour confirmer un lien direct entre la microcéphalie fœtale et l’infection par Zika?

Cela est le titre du prochain chapitre.

Publicités

Une réflexion sur “Zika un virus mondialisé : Propagation et conséquences.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s